Pêche en Grosne

Tous les renseignements pour les amateurs de la pêche !

La Grosne, longue de 100 kilomètres environ dont l’origine résulte de plusieurs « torrents », prend sa source à près de 800 m d’altitude dans le massif forestier granitique du Haut Beaujolais (Rhône).

Elle draine la dépression du Clunysois entre Mâconnais et Charollais, puis trace en bordure du chalonnais un sillon s’épanouissant en aval dans la plaine Chalonnaise pour se jeter dans la Saône en rive droite à Marnay.

Classée en 1ère catégorie sur ses dix premiers kilomètres jusqu’au pont de Clermain, la Grosne est d’abord une rivière vive et fraîche, ou l’espèce emblématique truite fario a conservé des effectifs encore important (portions amont de Saint Léger-sous-la-Bussière).

Sur sa portion médiane (Cluny, Cormatin), la Grosne conserve quelques courants. Il peut subsister quelques truites, mais dès lors, nous sommes en 2ème catégorie et ce secteur est beaucoup plus propice au goujon, barbeau, chevesne, perche.

Plus en aval, après la confluence avec la Guye et le Grison, la Grosne s’élargit et méandre de plus en plus.

L’eau est ralentie par les nombreux moulins. Les brochets sont nombreux. Il n’est pas rare de capturer quelques grosses carpes et silures dans les parties profondes de la rivière.

LES RIVIÈRES :

- CLUNY « La Gaule Clunysoise »
- SALORNAY-SUR-GUYE « Le Réveil de la Guye »
- SAINTE-CECILE « Les Gaulois de la Valouze »

Pour davantage de renseignements sur les lieux et conditions de pêche, rendez vous sur le site officiel de la Fédération de pêche en Saône-et-Loire