Natura 2000

Label de qualité environnementale sur le Clunisois

Natura 2000 est un outil de gestion de la biodiversité dont le but n’est pas de mettre sous cloche la nature mais bien de conserver ou d’améliorer des pratiques agricoles et forestières favorables à la faune et à la flore d’intérêt communautaire.
Dans la richesse paysagère du Clunisois se cache beaucoup de ces espèces et habitats. C’est donc tout naturellement que le site Natura 2000 "Bocage, forêts et milieux humides du bassin de la Grosne et du Clunisois" a été désigné en 2007.
Le Clunisois tire sa richesse de la variété de ses sols (granitiques, calcaires, alluvions...), mais aussi du réseau dense de haies bocagères, de sources et de ruisseaux.

Le Sonneur à ventre jaune est un petit crapaud, menacé de raréfaction en Europe et en France. 30% des données d’observation en Bourgogne proviennent du Clunisois ce qui révèle son fort intérêt patrimonial. Il fréquente les secteurs riches en points d’eau de tailles réduites, peu profonds et bien exposés au soleil. Le bocage et les forêts présentent en effet un maillage dense de sites favorables à la reproduction de ce crapaud, ainsi que des habitats favorables à ses phases de vie hivernales.

L’écrevisse à pattes blanches est vulnérable en France, elle était présente sur l’ensemble du territoire français il y a une cinquantaine d’années, puis elle a disparu de nombreux départements, se cantonnant aux têtes de bassins dans les régions où elle subsiste encore, avec des petites populations très fragmentées. Elle est observée au niveau des zones de sources de cours d’eau forestiers et prairiaux qui drainent les reliefs du Clunisois. L’Écrevisse à pattes blanches est très exigeante vis-à-vis de qualité de ses biotopes. Là encore 10% des stations Bourguignonne proviennent du Clunisois.


Présentes dans de nombreux milieux, les chauves-souris sont des indicateurs de la bonne santé d’un territoire. Insectivores, elles chassent la nuit dans les campagnes en suivant les haies, lesquelles abritent de nombreux invertébrés.
Parmi les espèces présentes sur le Clunisois, 5 sont concernées par la directive Natura 2000 ; Les colonies connues sont parfois parmi les plus importantes de Bourgogne pour les espèces présentes ou pour la taille de la colonie. Durant l’hiver, elles investissent les nombreuses cavités souterraines ou grottes du Clunisois et se mettent en léthargie, ne se réveillant que rarement.

La flore n’est pas en reste avec une richesse remarquable sur le plan des habitats en raison de la diversité de la nature des terrains et de la topographie. 37 habitats d’intérêt communautaire sont recensés. La plaine alluviale de la Grosne est riche en zones humides, mares à végétations flottantes de Renoncules aquatiques, prés tourbeux voire bas marais tourbeux. Les prairies présentes sur les reliefs marqués possèdent des espèces telles que les orchidées (prés de fauche, pelouses calcaires, falaises, éboulis et rochers calcaires). Enfin les peuplements forestiers se constituent d’hêtraies-chênaies participant à la qualité générale du site (qualité des eaux, biodiversité, zone d’alimentation).

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de Natura 2000 Grosne Clunisois

Le Logis d'Azé