Actualités

Cluny & le sortilège de Pidou-Berlu !

NOUVEAUTÉ 2018 - jeu famille à Cluny


La nuit à Cluny, les personnages sculptés dans la pierre s’animent. Depuis toujours, l’un d’entre eux, Pidou Berlu, étrange créature aux trois visages veille sur la cité médiévale et ses habitants.
Du haut de la tour des Fromages, il voit tout, il entend tout, il sait tout ! Et chaque nuit, il invite ses amis à sa grande danse rituelle qui protège la cité des mauvais esprits.

Mais voilà ! Depuis quelque temps, jaloux, ces esprits maléfiques veulent piéger Pidou Berlu pour prendre le pouvoir sur la ville. Ils envoient leurs terribles dragons figer Pidou Berlu dans la pierre de jour comme de nuit. Fini la danse et fini la paix à Cluny …

Votre mission est de libérer Pidou Berlu de son sortilège. Parcourez la ville et trouvez les indices qui vous permettront de créer la potion magique qui libérera Pidou Berlu !

Disponible à l’Office de Tourisme au tarif de 14,80€ !

En savoir plus ...

*************************************************************

Fête de la musique - 21 juin



« Faites de la musique, Fête de la Musique », cette journée du premier jour de l’été est marquée par la mobilisation des musiciens professionnels et amateurs, à la portée de tous et de tous les genres musicaux…
Rendez-vous à Cluny dès 16h !!

Découvrez le programme complet

Contact :

Mairie de Cluny
Palais Jacques d’Amboise
Parc Abbatial - 71250 CLUNY
Tél : 03 85 59 05 87
mairie@cluny.fr - www.cluny.fr

*************************************************************

Présentation chronologique des randonnées pédestres, VTT, équestres et cyclo se déroulant en Saône-et-Loire, organisées par les associations locales de janvier à décembre 2018. Édition réalisée au 22/01/2018

Visualiser en ligne


*************************************************************

Un trésor médiéval « exceptionnel » découvert à l’abbaye de Cluny

Plus de 2.200 deniers et obole en argent, en majorité émises par l’abbaye de Cluny, ainsi que 21 dinars musulmans en or enfermés dans une peau tannée, étaient regroupés dans un sac en toile. Il renfermait également une bague sigillaire en or marquée « Avete », une « parole de salutation dans un contexte religieux », une feuille d’or repliée de 24 grammes et une piécette en or.

« La valeur globale de ce trésor pour l’époque est estimée entre trois et huit chevaux, l’équivalent des voitures de nos jours, mais à l’échelle de l’abbaye c’est assez faible car cela représentait environ six jours d’approvisionnement en pain et en vin », selon le spécialiste des monnaies Vincent Borrel.

En savoir plus :

Consulter le dossier de presse du Centre des Monuments Nationaux
Le journal CNRS - Le Journal de Saône et Loire - Le Figaro - Le Monde